Buy
  • 1_ Henry & I
  • 2_ The Life Within
  • 3_ That Old Moonlight Through The Trash
  • 4_ Festina Lente
  • 5_ Melancholy Of A Beautiful Day
  • 6_ Ringroad Continuum
  • 7_ Catch 2022
  • 8_ Svalbard
  • 9_ Sannaires Novels
  • 10_ Pretend I'm There

Press

  • Libé Next
    "Le groove est imparable, les mélodies sont étincelantes, la poésie d’une rare intelligence. (...) Ce trio français fait du rock comme aucun autre groupe avant lui."
  • Les Inrocks
    "Ce recueil de 10 chansons à la fois déroutantes et étranges nous plonge en territoire inconnu. On se laisse étourdir par ses voix magnétiques et cordes fantomatiques, patronnées par des nappes de synthés lui offrant une aura futuriste. Il est difficile de savoir où classer cet album dans votre bibliothèque. Et c’est peut-être sur votre table de chevet qu’il trouvera le mieux sa place… pour l’écouter en boucle cette année."
  • Magic
    "Plus rien ne tient debout face aux secousses sismiques produites par cet album, qui n’a plus besoin d’(ab)user de tonitruances électriques ni de ruptures de ton démonstratives pour imposer sa verve et son originalité."
  • Mowno
    "Promenade infernale qui alterne les souffles et les registres pour mieux nous hypnotiser, ‘FauxBourdon’ est l’album le plus accompli de La Terre Tremble !!!, celui où se dessine le mieux son ADN insaisissable, teinté de clair-obscur, et qui contribue après une décennie d’existence à en faire l’un des groupes les plus insolites de France."
  • The Drone
    "La pop selon La Terre Tremble !!! : 25 idées par seconde, ne jamais s'arrêter, ne jamais respirer."
  • Gonzaï
    "Si vous aimez les baraques en flammes éteintes par des pompiers pyromanes sous acide, il est évident que vous apprécierez le côté « paisible » de "Fauxbourdon", dont le nom même cache des double-sens en pagaille."
  • A Découvrir Absolument
    "LA TERRE TREMBLE !!! nous ouvre des mondes, casse les frontières et propose des univers sur un « FauxBourdon » qui dynamite les postures retranchées actuelles, le tout avec un sens mélodique presque extra-terrestre."
  • Les Balades Sonores
    "Entre musique expérimentale, pop et folk, le trio clermontois La Terre Tremble !!! construit des morceaux complexes à l'apparente sérénité. Difficile de saisir précisément ce projet halluciné pour le coucher sur le papier, La TT est une divagation musicale audacieuse qui ne se laissera attraper qu'en live."
  • PopNews
    "Sérénade distordue ? Déstructuration pop ? Le successeur de "Travail" et "Salvage Blues" sonne parfois comme si certaines mélodies du grand Ennio Morricone avaient été remixées par Soft Machine et This Heat."
  • Hop-Blog
    "Un peu krautrock, un peu psychédélique, un peu baroque, un peu arty, un peu cinématographique mais franchement pop, on l’a dit, la musique de La Terre Tremble !!! se veut plus que jamais aventureuse sur ce troisième album fort réussi."
  • Random Songs
    "Je suis resté coincé au milieu de mon salon, à contempler bouche bée la pochette du disque. Je n’ai pas vu le vent qui soufflait, la tempête qui se levait et la pluie qui s’abattait sur les gens, tout le monde courait dans la rue ce matin. J’ai oublié une partie du problème en écoutant cette musique paradoxalement précise, mélodique et chaotique. Je me suis vu dans un de ces vieux films de la fin des années 70, ou le début des années 80, un mélange entre un polar français et un film de John Carpenter. Il me faudrait encore plus d'images sorties de mon cerveau fatigué pour finir de décrire cette musique mais je manque cruellement d’imagination ce soir."
  • X Silence
    "L'univers coloré (à l'image de l'artwork) et distordu du trio est riche, décadent et moderne, prêt à en découdre avec les sons de demain."
  • Give Violence A Chance
    "Refaite de la tête aux pieds pour apparaître sous une forme aussi fascinante qu’inconfortable, on pourrait alors se demander si la musique du trio se propage des pieds à la tête, ou plutôt l’inverse ; la réponse est qu’elle véhicule dans les deux sens en permanence, dans un chassé-croisé passionnant qui transforme rapidement l’étrangeté apparente du disque en un cocon réconfortant et précieux, qu’on souhaite de garder sous la main en permanence pour les mois et années à venir… "
  • The Quietus
    {:en}"Their approach to chords and pop harmony remains pretty unique – you can identify some Floyd in there, the Lennon of 'Glass Onion' and 'Hey Bulldog', This Heat. But saying that is pretty much to acknowledge that at this present time they're out on their own, and absolutely flying."{:}
37

La Terre Tremble !!!
Fauxbourdon

MM019
03/03/2017

Cela fait maintenant dix ans que le trio La Terre Tremble !!! redéfinit à chaque nouvel album ses propres frontières, sa tectonique musicale intime, poursuivant sa quête obsessionnelle d’une musique chimérique et fourmillante de détails, illusionniste et délicatement chaotique, aussi évidente et mélodieuse que savante et sophistiquée. A défaut de pouvoir « arrêter le monde », les trois voyous expérimentateurs tendent toujours vers un particularisme un peu difforme et hors du temps, prenant le genre musical comme un cadre à transcender, et le son – qu’il soit électrique, acoustique ou électronique – comme matière première de constructions aurales précises, précieuses, aussi entêtantes qu’insidieuses. Leur nouveau disque s’appelle Fauxbourdon’, et qui sait,  il vous faudra peut être autant de temps pour l’apprivoiser qu’il leur en aura fallu pour l’enfanter.

Formé en 2005 par trois rennais-clermontois multi-instrumentistes bricoleurs – Julien Chevalier, Benoît Lauby et Paul Loiseau – La TT !!! s’est fait connaître lors de la sortie de ‘Travail’ en 2009, puis de Salvage Blues’ en 2012, drôle d’album un peu tragique et extatique duquel débordait un blues martial et extra-terreste, psychédélique… sans en être vraiment. De fait, on a pu parler d’eux à l’époque comme d’un groupe – au choix – progressif, expérimental, labyrinthique, post-punk, folk-rock, électronique, industriel, krautrock, math-rock, new wave… autant d’étiquettes manifestant un certain vertige à l’idée de vouloir cerner leur musique, alors qu’eux ne visent probablement qu’à un carambolage entre une musique « pop » et une autre plus « savante ». Sur scène, le groupe s’est par contre fait plus brut, doté d’une batterie-de-fortune maltraitée par un chanteur plié en quatre, deux guitares folles et un tas de bordel électronique. Après quoi ils ont passé trois années à sillonner les routes avec l’impressionnant ciné-concert «Tom & Jerry» ayant pour toile de fond d’obscurs cartoons à la saveur surréaliste des années 30, et au sein duquel ils ont troqué leur show électrique et frontal contre une instrumentation plus électronique et acoustique.

Aujourd’hui donc arrive ce ‘Fauxbourdon’, soit un recueil de dix chansons à la fois douces et menaçantes, étrangement inquiétantes ou délicatement anxiogènes, scrutant l’ébullition d’une vie « s’écoulant en un mouvement toujours à la limite de l’explosion ». C’est d’ailleurs plutôt chez les Bodysnatchers de Don Siegel, mais aussi chez Friedkin, Peckinpah, Frankenheimer et Aldrich qu’il faut chercher les premières inspirations du groupe lors de la composition de ces chansons. Ce « faux bourdon » auquel ils font référence y évoque moins la basse continue en musique qu’un mystérieux bruit de fond englobant l’existence, une sourde rumeur inaudible à l’oreille nue, un fog invisible mais « toujours présent », comme un faubourg (pour jouer sur les mots) rêvé par John Carpenter, ou la rémanence sonore d’une explosion passée. 

C’est certainement l’album de La TT!!! le plus étrange, déroulant un songwriting alien, un peu freaky, aussi gracieux que grinçant. Les voix s’y font plus caressantes et lointaines, les guitares y sont plus fantomatiques, faisant la part belle aux timbres synthétiques et aux rythmiques primitives pas tout-à-fait électroniques… On croirait entendre des ballades grimaçantes futuristes, du R’nB progressif, de faux soundtracks de cinéma de genre italien… Çà et là sont disséminés des clins d’œil à la synthpop japonaise de Ryuichi Sakamoto & Haruomi Hosono, aux compositions d’Ennio Morricone pour Elio Petri, à la library-music de laboratoire (façon BBC Workshop, White Noise, John Baker, ou l’Aphex Twin de pianos et batteries modifiées), ainsi qu’à Robert Wyatt, Syd Barrett ou Arto Lindsay. On y entend même de belles et amples harmonies vocales, mais comme venues d’une Californie privée de soleil, autarcique, évoquant le Brian Wilson neurasthénique de la période « Smiley Smile », les morceaux les plus bizarres de Curt Boettcher (Sagittarius, The Millenium) ou les expérimentations pop de Jim O’Rourke. On y croise enfin Ernest Bergez – aka Sourdure – propageant son tralala en Occitan le temps d’une chanson et orientalisante ravivant « l’amant parti en guerre », ainsi que Samplerman (aussi connu sous le nom d’Yvang), l’énigmatique artiste se cachant derrière le collage foldingue de la pochette.

Cultivant l’évidence mélodique autant que l’expérimentation électro-acoustique, la présence pure autant que la dérive (des continents ?) imaginale, La Terre Tremble !!! semble nous chanter : « Less is more… but more is better », plus que jamais.

La Terre Tremble !!! is:
Julien Chevalier, Paul Loiseau, Benoît Lauby.

‘Fauxbourdon’:
Recorded by Emmanuel Laffeach at Chaudelande studio in june 2015.
Mastering by Joe Lambert « Joe Lambert Mastering » (New Jersey, USA)
Design by Samplerman (Yvan Guillo)

© Murailles Music 2017

Contact



Murailles Music reçoit le soutien de: