Melaine Dalibert

NEWS


BIO

Pianiste et compositeur, Melaine Dalibert – dont Shimmering’ est le premier disque chez Ici d’Ailleurs – reste avant tout, à 42 ans, un (hyper)activiste et un passeur. Interprète amoureux des répertoires rares et soucieux de défendre les musiques de son temps, toutes esthétiques confondues (avec une prédilection pour le minimalisme sous toutes ses formes), il enseigne le piano au Conservatoire de sa ville de Rennes, ville où il anime également le très défricheur festival Autres Mesures, dont la 7e édition vient de s’achever : l’un de ces festivals qui contribuent à susciter ces affinités et à faire fructifier ces réseaux dont tire sa sève la vaste famille des musiques « alternatives » d’aujourd’hui. Une famille dans  laquelle tout créateur se doit d’être toujours plus ou moins également un activiste et un passeur, et c’est avec cette même générosité partageuse que Melaine Dalibert semble envisager son activité de compositeur.

Une activité qui, ces dernières années, parallèlement à de nombreux concerts (il participe notamment à Gay Guérilla!, projet autour de la musique pour 4 pianos de l’Américain Julius Eastman, avec ses collègues Stéphane Ginsburgh, Nicolas Horvath et Wilhem Latchoumia) l’a vu publier les disques à un rythme soutenu, principalement sur le label américain elsewhere. Mais aussi évoluer, parallèlement, vers une expression de plus en plus directe, à la sensibilité presque pop (au sens David Sylvian-esque ou Mark Hollis-ien du terme). A côté des compositions algorithmiques de ses débuts, vastes étendues abstraites – à ne pas confondre avec « cérébrales » – et mesmérisantes, il s’adonne de plus en plus volontiers – et le confinement y a sans doute aidé – à des échappées qu’il qualifie de plus « intuitives ». A cet égard, Shimmering’ – qui paraît moins d’un an après les nocturnes éclosions de l’album éponyme (Night Blossoms’) et qui tranche avec lui dès son titre – vient prolonger cette veine inaugurée avec Infinite Ascent’ en 2020.

Interrogé sur cette simplicité nouvelle, Melaine Dalibert dit envisager la musique comme il envisage la gastronomie. Il aime varier les régimes, se nourrir de différentes saveurs, il ne dédaignera jamais la bonne chère comme il peut s’accommoder de nourritures rapides. Cette vaste gamme de goûts, cette volonté de ne pas se laisser enfermer ni étiqueter – musique contemporaine, « modern classical », minimalisme, ambient – transparaît dans les huit morceaux plutôt courts qui composent Shimmering’. Nés très vite, enregistrés entre Bruxelles et la Soufflerie de Rezé, ils ont été pour certains discrètement parés d’arrangement de cordes signés de la multi-instrumentiste Margaret Hermant (qui a collaboré avec Jóhann Jóhannsson ou Stars of the Lid). Des cordes qui – au même titre que les traitements électroniques de l’ingénieur du son Fabien Leseure sur le bien-nommé Mantra’, qui fait songer à Harold Budd – agissent comme autant de textures venant compléter les harmoniques et les résonances du piano, leur conférer un surcroît de profondeur de champ, ajouter à la densité atmosphérique de l’ensemble. Une densité particulièrement palpable dans les pièces pour piano seul : Prayer, dans laquelle le toucher de chaque note semble précisément soupesé et habité ; ou encore Six + Six, où l’usage de la pédale de sourdine participe pleinement à la dramaturgie d’ensemble, dont la prise de son fait pleinement partie.

Ces huit lancinantes pop-songs sans paroles, instantanés d’autant états d’âme volontiers mélancoliques, doivent autant à Morton Feldman ou Philip Glass qu’à Ryuichi Sakamoto ou Peter Broderick. Elles n’en révèlent pas moins une personnalité musicale hautement singulière. Ce sont huit nouveaux petits cailloux blancs qui viennent prolonger le passionnant parcours d’un artiste qui, si l’on en croit le titre de son très beau disque de 2019, n’aime rien tant que cheminer.

 

Texte par David Sanson


LIENS


PRESSE


CONTACT

Booking  : amaury.muraillesmusic[at]gmail.com
Promo: promo.muraillesmusic[at]gmail.com

DISCOGRAPHIE

  • Shimmering

    Ici d'ailleurs2022
    LP / CD / Digital
  • Night Blossoms

    elsewhere2021
    CD / Digital
  • Infinite Ascent

    elsewhere2020
    Digital / CD
  • Anastassis Philippakopoulos: piano works

    elsewhere2020
    Digital / CD
  • Life Without Machines

    Flau2020
    Digital / CD
  • Cheminant

    elsewhere2019
    Digital / CD
  • Ressac

    Another Timbre2018
    Digital / CD
  • Musique Pour Le Lever Du Jour

    elsewhere2018
    Digital / CD

Concerts passés

Cliquez sur "date ", "ville" or "salle" pour changer l'ordre
  • DatePaysVilleSalleavec 
  • 12/04/2022Grande-BretagneLondresCafe OTOinfos
  • 23/02/2022FranceAngers (49)Musée Jean Lurçat (orga. Le Chabada, ESAD-TALM, Musiques de Traverse, Silver Club)infos event
  • 27/12/2021FranceRennes (35)Hôtel de Courcy, Festival Réveillons-nous, Les Tombées de la Nuitinfos event
  • 02/12/2021FranceRennes (35)Musée des Beaux-Arts de Rennes (Transmusicales)infos event
  • 25/09/2021FranceCieutat (65)Escales d’Automne du Département des Hautes-Pyrénées, Chapelle Roumé (orga. Traverse)infos
  • 19/09/2021FranceNiort (79)Festival Nouvelle(s) Scène(s), église Saint EtienneVictor Solfinfos
  • 15/09/2021FranceParis (75)Le Café de la Danseinfos event
  • 04/09/2021FranceMouans-Sartoux (06)Espace de l'art concret, Château de Mouansinfos
  • 02/09/2021FranceMontreuil (93)La Marbrerieinfos event
  • 04/07/2021FranceChambéry (73)Malraux, Scène Nationale Chambéry Savoie, Parc de Buisson rondinfos
  • 03/07/2021SuisseLausanne (CH)Musée cantonal des Beaux-Artsinfos
  • 30/05/2021FranceCognac (16)Festival MétaMusiques, Fondation Martellinfos event
  • 29/05/2021FranceCognac (16)Festival MétaMusiques, Fondation Martellinfos event
  • 27/03/2021FranceRennes (35)Piano Day, La Criée centre d'art contemporain (STREAMING)infos event
  • 20/03/2021FranceNiort (79) Festival Nouvelles Scènes (ANNULÉ)infos event
  • 26/12/2020FranceRennes (35)Festival Réveillons-nous, Les Tombées de la nuit, Salle de la Cité de Rennes (ANNULÉ)infos
  • 08/12/2020FranceAngers (49)Musée Jean Lurçat (ANNULÉ)infos event
  • 24/11/2020BelgiqueBruxelles (BE)Ars Musica, Les Halles de Schaerbeek (ANNULÉ)Lab'Organettoinfos

agenda

NEWS

BIO

Pianiste et compositeur, Melaine Dalibert – dont Shimmering’ est le premier disque chez Ici d’Ailleurs – reste avant tout, à 42 ans, un (hyper)activiste et un passeur. Interprète amoureux des répertoires rares et soucieux de défendre les musiques de son temps, toutes esthétiques confondues (avec une prédilection pour le minimalisme sous toutes ses formes), il enseigne le piano au Conservatoire de sa ville de Rennes, ville où il anime également le très défricheur festival Autres Mesures, dont la 7e édition vient de s’achever : l’un de ces festivals qui contribuent à susciter ces affinités et à faire fructifier ces réseaux dont tire sa sève la vaste famille des musiques « alternatives » d’aujourd’hui. Une famille dans  laquelle tout créateur se doit d’être toujours plus ou moins également un activiste et un passeur, et c’est avec cette même générosité partageuse que Melaine Dalibert semble envisager son activité de compositeur.

Une activité qui, ces dernières années, parallèlement à de nombreux concerts (il participe notamment à Gay Guérilla!, projet autour de la musique pour 4 pianos de l’Américain Julius Eastman, avec ses collègues Stéphane Ginsburgh, Nicolas Horvath et Wilhem Latchoumia) l’a vu publier les disques à un rythme soutenu, principalement sur le label américain elsewhere. Mais aussi évoluer, parallèlement, vers une expression de plus en plus directe, à la sensibilité presque pop (au sens David Sylvian-esque ou Mark Hollis-ien du terme). A côté des compositions algorithmiques de ses débuts, vastes étendues abstraites – à ne pas confondre avec « cérébrales » – et mesmérisantes, il s’adonne de plus en plus volontiers – et le confinement y a sans doute aidé – à des échappées qu’il qualifie de plus « intuitives ». A cet égard, Shimmering’ – qui paraît moins d’un an après les nocturnes éclosions de l’album éponyme (Night Blossoms’) et qui tranche avec lui dès son titre – vient prolonger cette veine inaugurée avec Infinite Ascent’ en 2020.

Interrogé sur cette simplicité nouvelle, Melaine Dalibert dit envisager la musique comme il envisage la gastronomie. Il aime varier les régimes, se nourrir de différentes saveurs, il ne dédaignera jamais la bonne chère comme il peut s’accommoder de nourritures rapides. Cette vaste gamme de goûts, cette volonté de ne pas se laisser enfermer ni étiqueter – musique contemporaine, « modern classical », minimalisme, ambient – transparaît dans les huit morceaux plutôt courts qui composent Shimmering’. Nés très vite, enregistrés entre Bruxelles et la Soufflerie de Rezé, ils ont été pour certains discrètement parés d’arrangement de cordes signés de la multi-instrumentiste Margaret Hermant (qui a collaboré avec Jóhann Jóhannsson ou Stars of the Lid). Des cordes qui – au même titre que les traitements électroniques de l’ingénieur du son Fabien Leseure sur le bien-nommé Mantra’, qui fait songer à Harold Budd – agissent comme autant de textures venant compléter les harmoniques et les résonances du piano, leur conférer un surcroît de profondeur de champ, ajouter à la densité atmosphérique de l’ensemble. Une densité particulièrement palpable dans les pièces pour piano seul : Prayer, dans laquelle le toucher de chaque note semble précisément soupesé et habité ; ou encore Six + Six, où l’usage de la pédale de sourdine participe pleinement à la dramaturgie d’ensemble, dont la prise de son fait pleinement partie.

Ces huit lancinantes pop-songs sans paroles, instantanés d’autant états d’âme volontiers mélancoliques, doivent autant à Morton Feldman ou Philip Glass qu’à Ryuichi Sakamoto ou Peter Broderick. Elles n’en révèlent pas moins une personnalité musicale hautement singulière. Ce sont huit nouveaux petits cailloux blancs qui viennent prolonger le passionnant parcours d’un artiste qui, si l’on en croit le titre de son très beau disque de 2019, n’aime rien tant que cheminer.

 

Texte par David Sanson

LIENS

PRESSE

DISCOGRAPHIE

  • Shimmering

    Ici d'ailleurs2022
    LP / CD / Digital
  • Night Blossoms

    elsewhere2021
    CD / Digital
  • Infinite Ascent

    elsewhere2020
    Digital / CD
  • Anastassis Philippakopoulos: piano works

    elsewhere2020
    Digital / CD
  • Life Without Machines

    Flau2020
    Digital / CD
  • Cheminant

    elsewhere2019
    Digital / CD
  • Ressac

    Another Timbre2018
    Digital / CD
  • Musique Pour Le Lever Du Jour

    elsewhere2018
    Digital / CD

CONTACT

Booking  : amaury.muraillesmusic[at]gmail.com
Promo: promo.muraillesmusic[at]gmail.com