News

  • 29/11/2019 / AUM Grand Ensemble

    Bienvenue au AUM GRAND ENSEMBLE !

    « Julien Pontvianne knows how to stretch the sounds when it’s about their rough essence, their vivacity, their depth. (…) a daydream who brings you literally in unsuspected dimensions. »

    AUM est la syllabe sacrée de la religion hindoue. Elle signifierait quelque chose comme ‘je fais révérence’, et représenterait tout à la fois – le verbe divin sous une forme audible, le feu du Soleil ; l’Unité, le Cosmos, l’immensité de l’Univers ; le passé, le présent, l’avenir ; l’ensemble de la Connaissance. Elle contiendrait aussi l’essence même de tous les sons qui ont été, sont, ou seront prononcés.

    Depuis 2010, AUM Grand Ensemble, formation hybride entre orchestre de chambre, big band et gamelan ultra-moderne – au sens d’ensemble d’instruments résonnants auquel l’entendait Olivier Messiaen – se penche sur une sorte de source commune à différentes traditions musicales – des musiques de la Renaissance à celles de Morton Feldman, Ligeti, Grisey ou LaMonte Young en passant par celles, ancestrales et innombrables, d’Asie. Celle d’une certaine sensibilité corporelle, organique à la matière sonore. Une musique où l’écriture et l’improvisation sont constamment au service l’une de l’autre, toutes deux guidées par la recherche d’un son vivant, mouvant – une musique de masses, de fusions de timbres, de textures, de processus plus que d’évènements, s’interrogeant sur le rôle de la voix, l’évolution de matières continues, les formes longues, les accords non tempérés, le phénomène acoustique des battements, le résonnant, le silence…

    FORMATION :
    Ellen Giacone : voix
    Julien Pontvianne : clarinette, saxophone
    AntoninTri Hoang : clarinette, saxophone
    Jean-Brice Godet : clarinettes, cassettes
    Amélie Grould : vibraphone
    Stéphane Garin : percussions
    Julien Loutelier : percussions
    Jozef Dumoulin : piano
    Tony Paeleman : fender rhodes
    Alexandre Herer : électronique
    Richard Comte : guitare
    Youen Cadiou : contrebasse
    Simon Tailleu : contrebasse
    Léo Margue : direction
    Pierre Favrez : Ingénieur du son

    PRESSE :
    Mediapart
    “Magnifique fractale du silence.”

    Jazz News
    “La voix d’Ellen Giacone, sublime d’inaltérable fragilité, apporte à cette composition magistrale une force lumineuse qui en fait rayonner les multiples facettes. Un bijou (…) qui touche efficacement et concrètement au coeur.”

    Citizen Jazz
    “Julien Pontvianne sait s’y prendre en matière d’étirement des sons quand il s’agit d’aller quérir leur essence brute, leur vivacité, leur profondeur. Un rêve éveillé qui vous transporte littéralement dans des dimensions insoupçonnées.”

    Revue & corrigée
    “(…) l’évidence d’un cheminement dont peu importe qu’il aille emprunter tour à tour à l’esprit de la renaissance ou à celui de John Cage, tant il resplendit d’une seule et même croyance en l’universalité et la permanence du sentiment musical.”

    Impro Jazz
    “Extraordinaire choc esthétique. La musique de AUM apparaît tout aussi sensuelle qu’elle est hautement conceptuelle. Elle nous entraîne loin, très loin hors de nous-même, dans un monde sonore voluptueux dont on revient changé. Cette musique au tempo de rituel, qui accorde du temps au temps, s’apparente bien à un bain purifiant.”

    Culture Jazz – élu Oui!
    “Un magnifique voyage qui nous conduit aux fondements de la musique. L’écriture et la démarche audacieuse et déterminée de Julien Pontvianne nous semblent exemplaires et passionnantes parce qu’elles se démarquent totalement des stéréotypes des grandes formations – son inspiration semble parcourir cinq siècles et cinq continents.”

News passées

Contact



Murailles Music reçoit le soutien de: