Sourdure_FrontArt
Sourdure_FrontArt
Buy

Press

  • CHRO

    "Avec son maigre groove élastique, ses ritournelles brutales chargées de tension, de débordements imprévisibles et de fulgurances, ses stridences et ses textures salingues, sa frénésie gamine de hachures, ses africaneries imaginaires, son barda de micro-machins grossis à la loupe (et cramés idem), 'La Virée' est un disque de laboratoire teigneux, qui fleure la cervelle, le foutre et la betterave, un disque de laboratoire qui tape du pied dans la grange et adresse des pneumatiques à saturne."

  • HARTZINE
    "Cela fait un peu plus de deux ans maintenant qu’Ernest Bergez répand ses ritournelles brisées, basées sur la langue d’oc, ancien langage de troubadours du tiers sud de la France, qu’il exploite ici d’une allure parfaitement psychédélique. Les vieux thèmes de son endroit, repris et salis, proviennent d’un répertoire oublié: des chants traditionnels d’Auvergne qu’il n’a eu de cesse de confronter aux sons durs et déviants de son pléthorique arsenal électronique."
  • LE PETIT BULLETIN
    "Ernest Bergez, one-man-band diplômé de l'ENM de Villeurbanne qui, sous le nom de Sourdure et planqué derrière un fatras de câbles et potards qui ferait sensation au Chaos Communication Congress (la grand-messe des bidouilleurs informatiques), revisite le patrimoine musical de son Auvergne natale à l'aune des libertés prises depuis par la noise, la techno et la musique concrète. (...) Rien ne prend le pas chez Sourdure : ni la rengaine d'antan (chantée d'une voix fourbue et/ou grattée au violon), ni le bourdon avant-gardiste, ni la cadence codifiée, ni la défaillance électrique. Seule lui importe la spontanéité, seule garante du bon déroulé de ce voyage en surplace qu'est la transe, fut-elle primitive, futuriste ou, comme ici, entre deux âges. Son premier album s'appelle justement La Virée, est c'est l'une des plus insolites et sensationnelles auxquelles on ait pris part dernièrement."
  • AMTA
    "On trouve dans Sourdure une certaine essence des musiques traditionnelles du Massif Central, au delà de la langue et de la cadence. On trouve le timbre accidenté des instruments à cordes bricolés dans du bois de mangeoire, celui, brûlé à petits feux, du violon familial que l’on décroche peu souvent de l’étagère du linteau de la cheminée, ou les inflexions tourmentées du chant libre universel… On trouve aussi l’ingéniosité, la bidouille, le système D appliqué de tout temps aux musiques populaires, du blues du bayou à la milonga des dockeurs de Buenos Aires, et jusqu’aux musiques électroniques actuelles qui étonnent et séduisent les mélomanes curieux."
  • PERTES&FRACAS

    "Tant pis pour les amateurs de harsh noise que ce nom de Sourdure avait pu allécher : le projet est sur le papier atypique et décalé et 'La Virée', collection de réinterprétations et réappropriations de vieux airs du pays, est dans les faits l’un des disques parmi les plus étranges, les plus poétiques et les plus captivants publiés ces derniers mois."

  • ROCK A LA CASBAH

    "Sourdure nous magnétise et nous offre un moment d’intimité. Comme une impression d’unicité avec les astres et de complicité avec la nature. Une présence, non, LA PRÉSENCE. Nous sommes là où nous devons être. Ancré dans ce sanctuaire millénaire, happé par une musique proche da la transe. A l’écoute de Sourdure, tout devient cohérent. Le passé s’ouvre au présent. "

  • THE QUIETUS (UK)
    "Sourdure’s 'La Virée’ is a genuinely and refreshingly odd melange of Occitan folk and lo-fi experimental techno, one of the year’s genuine outliers. In a different manner to France, it creates a very French kind of trance music."
4412

Sourdure
La Virée


31
Jul
Sourdure
Les Vans (07)Jazz au Lavoir
+
25
Aug
Sourdure
Hédé (35)Festival Bonus, Théatre de Poche
+
23
Sep
Sourdure
PoitiersFestival Less Playboy is More Cowboy

Contact



Murailles Music reçoit le soutien de: