L’Ocelle Mare

Thomas Bonvalet absorbe et dévie de leur usage les objets sonores présents en marge (métronomes, diapasons,..), intégrant le souffle et les sons résultants du geste instrumental premier et tentant de faire apparaître une nouvelle figure fugace (…)