‘La Colonie De Vacances’

News

Bio

FR / EN

‘La Colonie de Vacances’ était au départ l’intitulé de la tournée basée sur une franche camaraderie que les quatre groupes (Papier TigreElectric ElectricPneu et Marvin) ont effectué en commun durant l’été 2010. C’est suite à une invitation pour le Festival Rayons Frais en juillet 2010 à Tours où les quatre groupes devaient jouer aux quatre coins de la cour du château de Tours qu’est née l’idée de jouer en simultané à 11 musiciens. Le plaisir et le succès de cette première expérience ont transformé à partir de ce jour ‘La Colonie de Vacances’ en un dispositif de sound system quadriphonique qui place le public au centre d’un match de ping-pong sonique à deux, trois ou quatre équipes.

‘La Colonie de Vacances’ doit donc être appréhendée comme une création scénique à part entière plutôt que comme un concert au sens classique du terme.

‘La Colonie de Vacances’ est aujourd’hui reconnue comme l’un des projets les plus atypiques et stimulants de la scène musicale actuelle. Elle a d’ailleurs marqué les esprits du public de lieux et événements reconnus comme le Festival des Nuits Sonores à Lyon, le Centre Pompidou à Metz, les Siestes Électroniques à Toulouse, le Festival Les 3 Éléphants à Laval, le Festival 100% à Montpellier.

Programme bénéficiant du dispositif d’aide à la création ‘Sortie d’Usine’ du Lieu Unique (Nantes), avec l’aide du Temps Machine (Tours / Joué-les-Tours), du Confort Moderne (Poitiers), de La Cartonnerie (Reims), du 104-CENT QUATRE-PARIS, et avec le soutien de la Région des Pays de la Loire et de l’Adami (société civile pour l’Administration des Droits des Artistes et Musiciens Interprètes) et du CNV.

LINE-UP
Éric Bentz
: guitare, voix
Vincent Robert : clavier, voix
Vincent Redel : batterie
Éric Pasquereau : guitare, voix
Arthur de La Grandière : guitare
Pierre-Antoine Parois : batterie
Jean-Baptiste Geoffroy : batterie, voix
Jérôme Vassereau : guitare
Émilie Rougier : clavier, voix
Grégoire Bredel : batterie
Frédéric Conte : guitare

La Colonie de Vacances’ initially standed for the collective tour that Papier TigreElectric ElectricPneu and Marvin did during summer 2010. The idea of 11 musicians playing together emerged in July 2010 at Tours’ Festival Rayons Frais where they were invited to play at the 4 corners of Tours’ Castle courtyard. This first successful and enjoyable experience turned ‘La Colonie de Vacances’ into the quadraphonic sound system we now know, throwing the audience in the center of a musical ping-pong game played by two, three or four teams.

Rather than an ordinary gig, ‘La Colonie de Vacances’ is a proper live show creation. It is celebrated and acclaimed as one of the most unique and exciting project of today’s live music scene. It already made an impression at renowned venues and festivals such as Nuits Sonores Festival in Lyon, the CENTQUATRE-PARIS (le 104), the Centre Pompidou in Metz, Festival Siestes Electroniques in Toulouse, Les 3 Élephants in Laval and Festival 100% in Montpellier.

With the support of :
Lieu Unique / ‘Sortie d’Usine’ program for artistic creation (Nantes), Le Temps Machine (Tours / Joué-les-Tours), Le Confort Moderne (Poitiers), La Cartonnerie (Reims), CENTQUATRE-PARIS (Paris), Région des Pays de la Loire and l’Adami (society for the collective administration of performers’ rights) and CNV (National Center for Music).

Press

  • LE VIF (BE)
    "On a l'impression de se retrouver au Futuroscope de Poitiers au beau milieu d'une de ces salles de cinéma immersif."
  • FRANCE 3 AUVERGNE (PILS)

    "C’est un concert conceptuel qui met à terre toutes tes capacités de réflexion et qui force tes sens à prendre le pouvoir : ça vibre dans ta poitrine, ça détruit tes tympans, ça te flanque un sourire aussi inexplicable que ta gaule du matin et ça t’appelle à la danse, même toi qui pourtant, ne danse jamais."

  • MOWNO
    "Lorsque les instruments se retirent, l’audience se regarde, ahurie, brutalement sortie d’un rêve éveillé."
  • LIBÉRATION NEXT
    "Ils se sont confrontés comme des gladiateurs pour finir par ne faire qu’un. Les quatre groupes qui forment 'La Colonie de vacances' ont donné l’un des spectacles les plus atypiques et stimulants des douzièmes Nuits sonores. (...) L’un des projets live les plus stimulants nés en France ces dernières années."
  • RHOLALA
    "Il y en a pour la tête ou les jambes, et souvent les deux à la fois, tant que les nerfs suivent. Ne soyons plus à un paradoxe près : les contrepoints propres au math-rock donnent ici tout leur effet lorsque joués à l’unisson, la mesure asymétrique lorsqu’elle se donne au sein de cette rigoureuse quadrature. Et quand, au moment de l’un des ultimes assauts de cordes, un néon oscillant au plafond fait tanguer la salle et achève de mettre nos synapses sens dessus dessous, on se dit que le résultat, follement excitant, de ce rock augmenté est bien à la hauteur de l’idée originale."
  • POSITIVE RAGE
    "Le son arrive de partout, quatre batteurs tapent le rythme. Un sur chaque face. Le public ne sait plus ou regarder. Certains regardent devant, d’autres derrière, les codes habituels d’un concert sont bouleversés. La puissance sonique, elle, est décuplée. (...) Résultat, quasi pas de temps mort, une énergie incroyable du début à la fin, des moments ludiques, et un public sur-excité, répondant au moindre coup d’accélérateur."
  • L'EXPRESS

    "‪Ce n'est pas déjà entendu, ça joue vite, juste et fort ; on secoue la tête en esquivant la valse des pogoteurs, des bras, des jambes qui volent par-dessus les têtes.‬"

  • SPARSE
    "Un set ahurissant comme le gun-fight cathartique d’un western spaghetti quand le bon, la brute et le truand se tancent du regard en jouant du colt dans la quadrature du cercle."
  • KATPIN IS DEAD (Scotland)

    "Often they would play together, weaving in and out of each other or just all at the same time for maximum power, though it never got messy. This was rather disorientating for the audience who were all in the middle, but this only added to effect. For the most part each band took it in turns to start individually, with the sole lighting and focus on them, but then the rest of the room would kick in towards the end. It really was mightily impressive."

  • MAGNET MAGAZINE (USA)
    "Like any good orgy, there are moments of tenderness, fits of aggression, and very little chit-chat. Each band takes turns playing some of its own tunes unaccompanied allowing the other three to take a blow before bringing in the full orchestra for a rousing collective outro. The performance is tight and mathy, yet sufficiently artsy to hold the audience’s interest. The songs, most of them all-instrumental, range from euphoric trance to hard driving new wave to spastic hardcore."
  • THE SKINNY
    "A consortium of underground rock and noise acts from France, each jamming on an individual platform, that cause such shapes and body thrashing amongst the crowd."
  • rad-yaute (Ch)

    "Partouze sonique intégrale (…) On peut rester au centre et profiter un maximum du son, façon rave party, ou se balader d’un groupe à l’autre, façon British museum, goûter un peu à la noise électro énigmatique d’Electric Electric, au rock tendu et ciselé de Papier Tigre, au chaos bubblegum core de Pneu ou aux tubes heavy de Marvin. "

  • SOURDOREILLE
    "Finis les concerts tous tête tournée vers la scène ; en colo, on est au milieu du match : on regarde, on se retourne, on se détourne, on se sourit, on prend sa claque." (live au Yeah! Festival 2014)
  • BAND MEETING (FR)

    "On avait rarement vu autant de sourires devant cette salle de concert juste barrés par des verres portés à la bouche et des mouvements de lèvres débriefant d'un concert "étonnant et jouissif".

  • YEAH PALEO
    "L'allure varie, passant du galop au trot soutenu, de la marche triomphante au pas-chassé faussement erratique, le tout avec une maîtrise qui renverrait Usain Bolt à ses premières leçons de 200m. Cependant, cette course a de bizarre qu’elle est dénuée de toute compétitivité, si ce n’est celle qu’on a vis-à-vis de soi-même et qui permet de dépasser ses propres limites."
  • YEAH PALEO
    " Quelque chose d’intensément exceptionnel est en train de se passer. Un sentiment sans doute assez proche de celui ressenti par les spectateurs du match opposant Borg à McEnroe en finale de Wimbledon 1980 ou du mythique Angleterre-Argentine au Mondial 86 à Mexico."
  • INDIE ROCK MAG
    "Au centre, C’est là qu’est le son bien sûr. Panorama dolby surround intégral. C’est aussi là qu’est l’ambiance. Le pogo, galvanisé par la multiple horde, bat son plein en une ronde ardente. Il n’y a plus ce rapport conventionnel de l’auditeur à l’interprète, cette distance, mais une communion, la cérémonie brutale d’un rituel païen."
  • LA MARSEILLAISE
    "L’idée de partir en colo ensemble leur est venue à force de se croiser sur les planches au cours de tournées. Les affinités faisant le reste. La première étape fut en 2010, à ces occasions ils jouaient encore les uns après les autres. Mais rapidement l’idée a germé de pousser le concept plus loin. On ne sait qui a lancé en premier « hé les gars, et si on jouait tous ensemble ?!»."
  • LE PETIT BULLETIN (Lyon)
    "Les Quatre Fantastiques. Le Club des 4. Les quatre cavaliers de l'Apocalypse. Les quatre filles du docteur March. Les quatre Charlots mousquetaires. L'union ne fait jamais autant la force que lorsque la somme des individus la constituant est égale à ce nombre qui, en Extrême-Orient, symbolise le chaos. Le boucan béni de la Colo."
  • LET'S MOTIV (Montpellier)
    "Résultat inventif et ludique, excitant comme un sceau d'eau sur une porte au réveil. Ces 4 groupes s'essayeront à un numéro de cirque: encerclant physiquement le public, ils joueront simultanément. Banzaï !"
  • A NOUS LILLE
    "Cerné par les enceintes et les groupes en surchauffe, l'auditeur a les oreilles en alerte. Il tourne la tête dans tous les ens, s'étourdit de sons dans ce set sans temps mort. Profond. Puissant."
  • MY CAT IS YELLOW
    "La toute-puissance de ces batteries vient taper sur notre cerveau et nous faire progressivement entrer en transe quand les guitares font rugir de longs accords distordus. Démence, tempête cosmique. L’effet est fou, la salle devient un brasier incandescent. Au milieu, noyau en fusion, les corps se choquent et s’entrechoquent : c’est le feu."
  • LA TRIBUNE DE GENÈVE (Ch)

    "Appliquée au rock tranchant de ces quatre piliers du bruitisme contemporain, le résultat détonne autant qu'il convainc. Dans la canicule genevoise, le projet a pris une dimension proprement ahurissante, les quatre groupes se complétant à merveille dans une cavalcade d'échos monstrueux. Difficile, après cela, d'écouter pareille musique sans devoir mettre sa tête dans la grosse caisse."

47
02
Sep
‘La Colonie De Vacances’
Rouyn Noranda (CA)Festival des Musiques Émergentes
28
Oct
‘La Colonie De Vacances’
VendômeFestival les Rockomotives
'La Colonie de Vacances' teaser '5 ans de La Sirène', La Rochelle (2016) loading

'La Colonie de Vacances' teaser '5 ans de La Sirène', La Rochelle (2016)

Tour

‘La Colonie De Vacances’

Fr / various
Date arrow bottom icon City arrow bottom icon Venue arrow bottom icon With arrow bottom icon Info Event Ticket Edit
02.09.2016 Rouyn Noranda (CA) Festival des Musiques Émergentes - Info - ticket >
28.10.2016 Vendôme Festival les Rockomotives - Info Event ticket >

Contact



Murailles Music reçoit le soutien de: