Ciné-Concert ‘Sayat Nova’ (Sergueï Paradjanov) par Seilman/Careil/Loiseau

BIO

Présentation du ciné-concert :

Pour cette nouvelle création, les musiciens Jonathan Seilman, Anne Careil (qui prend la suite d’Alice Dourlen), et Paul Loiseau s’emparent du film surréaliste soviétique, ‘Sayat Nova’ (en français : la couleur de la grenade’, 1968) de Sergueï Paradjanov.

Une vague de répression vise les milieux culturels et artistiques en Union Soviétique au début des années soixante. Dans ce contexte, le réalisateur Sergueï Paradjanov reçoit la commande officielle en 1966 des Studios Armenfilm d’Erevan pour réaliser une biographie filmée du poète arménien du XVIIIe siècle, Sayat Nova (1712 – 1795).

L’audace formelle du cinéaste, sa liberté de ton inquiètent les autorités. Distribué une première fois en 1969, le film est alors censuré.

Quasi muette, cette œuvre cinématographique, série de plusieurs tableaux, se prête tout-à-fait au jeu du ciné-concert et à la réinterprétation musicale. (« La peinture est muette, mes films aussi », dit Paradjanov). Pour construire ce projet visuel et sonore, le créateur son nantais Jonathan Seilman (qui oeuvre pour le théâtre et la danse avec Olivia Grandville, Loïc Touzé, Ambra Senatore), s’entoure de la musicienne, costumière et artiste visuelle Anne Careil (musicienne et chanteuse de Rien Virgule, orfèvre du spectacle Pollen et Plancton) et le musicien Paul Loiseau (musicien dans La Terre Tremble !!!, Borja Flames, Claptrap).

La scénographie sera signée par Yves Godin, créateur lumière de Gisèle ViennePascal RambertOlivia Grandville.

Durée : 90 min. +/-

➤ Liens utiles :

→ Télécharger le dossier de presse

→ Voir le film sur Youtube

DISTRIBUTION

• Conception : Jonathan Seilman

• Musique composée et interprétée par :

Anne Careil/Alice Dourlen : voix, objets sonores, sampling
Paul Loiseau : percussions, synthétiseur analogique (SH101)
Jonathan Seilman : synthétiseur analogique (Juno 60), synthétiseur modulaire (Buchla music easel), whalophone, percussions, sampling

• Technique :

Dispositif scénographique : Yves Godin & Jonathan Seilman
Création lumière : Yves Godin

Régie lumière et vidéo/ Régie générale : Marie Giraudet
Régie son : Olivier Ménard
Costumes : Amélie Grosselin (graphisme), Coline Hateau (confection robe) & Charline Bernard (confection couronne)
Collaboration linguistique : Séta Bibérian & Sossé Manakian

Co-production : Murailles Music, Clair Obscur, le lieu unique, l’Ouvre Boîte, l’Autre Canal, le Jardin Moderne, avec le soutien du CNM, et de la Région et la DRAC des Pays de la Loire (plan « France Relance »)
Diffusion : Murailles Music
Remerciements : Olivia Grandville & Christelle Dietzi (Mille Plateaux, CCN de la Rochelle), Charles-Éric Besnier (Bora Bora Productions), Claire Jeanne.

CONTACT

Booking : Julien Bitaudeau
Promo : Varvara Papaspanopoulou

Concerts passés

Cliquez sur "date ", "ville" or "salle" pour changer l'ordre
  • DatePaysVilleSalleavec 
  • 12/05/2023FranceBeauvais (60)ASCA - L'Ouvre Boîte, Cinéma A. Varda infos event
  • 03/09/2022FranceConcots (46)Bois de la logette (ANNULÉ)infos event
  • 02/09/2022FranceGindou (46)L'Arsenic (ANNULÉ)infos event
  • 05/02/2022FranceRennes (35)Festival Travelling, le Tambour / Université Rennes 2infos event
  • 15/01/2022FranceNantes (44)le lieu unique - Premièreinfos event

BIO

Présentation du ciné-concert :

Pour cette nouvelle création, les musiciens Jonathan Seilman, Anne Careil (qui prend la suite d’Alice Dourlen), et Paul Loiseau s’emparent du film surréaliste soviétique, ‘Sayat Nova’ (en français : la couleur de la grenade’, 1968) de Sergueï Paradjanov.

Une vague de répression vise les milieux culturels et artistiques en Union Soviétique au début des années soixante. Dans ce contexte, le réalisateur Sergueï Paradjanov reçoit la commande officielle en 1966 des Studios Armenfilm d’Erevan pour réaliser une biographie filmée du poète arménien du XVIIIe siècle, Sayat Nova (1712 – 1795).

L’audace formelle du cinéaste, sa liberté de ton inquiètent les autorités. Distribué une première fois en 1969, le film est alors censuré.

Quasi muette, cette œuvre cinématographique, série de plusieurs tableaux, se prête tout-à-fait au jeu du ciné-concert et à la réinterprétation musicale. (« La peinture est muette, mes films aussi », dit Paradjanov). Pour construire ce projet visuel et sonore, le créateur son nantais Jonathan Seilman (qui oeuvre pour le théâtre et la danse avec Olivia Grandville, Loïc Touzé, Ambra Senatore), s’entoure de la musicienne, costumière et artiste visuelle Anne Careil (musicienne et chanteuse de Rien Virgule, orfèvre du spectacle Pollen et Plancton) et le musicien Paul Loiseau (musicien dans La Terre Tremble !!!, Borja Flames, Claptrap).

La scénographie sera signée par Yves Godin, créateur lumière de Gisèle ViennePascal RambertOlivia Grandville.

Durée : 90 min. +/-

➤ Liens utiles :

→ Télécharger le dossier de presse

→ Voir le film sur Youtube

DISTRIBUTION

• Conception : Jonathan Seilman

• Musique composée et interprétée par :

Anne Careil/Alice Dourlen : voix, objets sonores, sampling
Paul Loiseau : percussions, synthétiseur analogique (SH101)
Jonathan Seilman : synthétiseur analogique (Juno 60), synthétiseur modulaire (Buchla music easel), whalophone, percussions, sampling

• Technique :

Dispositif scénographique : Yves Godin & Jonathan Seilman
Création lumière : Yves Godin

Régie lumière et vidéo/ Régie générale : Marie Giraudet
Régie son : Olivier Ménard
Costumes : Amélie Grosselin (graphisme), Coline Hateau (confection robe) & Charline Bernard (confection couronne)
Collaboration linguistique : Séta Bibérian & Sossé Manakian

Co-production : Murailles Music, Clair Obscur, le lieu unique, l’Ouvre Boîte, l’Autre Canal, le Jardin Moderne, avec le soutien du CNM, et de la Région et la DRAC des Pays de la Loire (plan « France Relance »)
Diffusion : Murailles Music
Remerciements : Olivia Grandville & Christelle Dietzi (Mille Plateaux, CCN de la Rochelle), Charles-Éric Besnier (Bora Bora Productions), Claire Jeanne.

CONTACT